Voyage scolaire sur les traces des Poilus de VERDUN (Centenaire 1918-2018)

Lundi 15 octobre, les classes de 2BPA et de 2BPC1 sont partis sur les traces des Poilus lors d’une journée à Verdun.

Dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, les élèves ont pu, le temps d’une journée, découvrir les hauts lieux de la Bataille de Verdun : fort de Douaumont, champ de bataille, tranchée des baïonnettes, village détruit de Fleury, citadelle ; avant de se recueillir à l’ossuaire de Douaumont où ils ont chacun déposé une rose blanche sur une des 16 542 tombes des soldats identifiés, venus de tout le pays, y compris des colonies, soldats morts pour la France.

Verdun 3

La Bataille de Verdun a fait plus de 300 000 morts. 130 000 corps seulement ont été retrouvés dont une grande partie n’a jamais pu être identifiée. Face à cet immense cimetière, les élèves ont pu prendre la mesure des horreurs de la guerre et comprendre que la paix est précieuse.

Quelques témoignages d’élèves au retour :

« Moi je me suis dit que j’aurais pas apprécié d’être dedans » (Y. R.);   « J’ai appris que mon arrière grand père a fait cette guerre » (I. H.);  « Ce qui m’a le plus plu c’est quand nous sommes allées à la nécropole déposer des roses sur les tombes d’un soldat » (E.N.).Verdun 1

 

Cette journée se prolongera en classe par un travail d’écriture qui amènera les élèves à témoigner du vécu des Poilus et de leur sacrifice pour leur pays.

Enfin, quelques élèves des deux classes participeront aux commémorations du 11 novembre à Strasbourg, symbole du devoir de Mémoire.

Mmes REMY et EGLEMME

Semaine de Lutte contre les inégalités : deux classes du lycée au spectacle-débat

Les 2 classes  TBPV et TBPC2 ont été invitées par Mme Zoubida Naili à la Fabrique de théâtre vendredi 12 oct. pour assister à la représentation théâtre qui a été montée spécialement pour les élèves. Cet évènement rentrait dans le cadre de la Semaine de Lutte contre les inégalités. Beatriz Gutiérrez de la Compagnie Les Gladiateurs a mis en scène le texte écrit pas Pierre Desproges « Les étrangers sont nuls ».40684473_1088391531326725_5660341479617331200_n

Ainsi, l’acteur Jérôme Lang a su jouer avec brio avec les mots, les caricatures, les idées reçues. De son côté, le journaliste Thomas Flagel a fait un travail pédagogique en contextualisant les propos tenus avec les faits historiques et sociétales.

A l’issu du spectacle, un débat entre les intervenants, les élèves et les autres membres de l’association portes ouvertes quartier gare s’est organisé pendant 45 mins.

laiterieIMG_0247

Témoignages des élèves.

« J’ai adoré le jeu du comédien. Sans qu’il ne parle, on s’avait quelles origines il voulait imiter », un élève de TBPC2

« J’ai préféré le débat-discussion au le spectacle. C’était plus intéressant. », une élève TBPV

« Le journal était vraiment super. Il avait une voix calme et il expliquait bien. C’était un vrai échange quand il a débattu avec la dame », un élève de TBPV

« Je n’ai pas aimé parce que je n’ai pas compris », une élève de TBPC2

« Les échanges étaient intéressants », un autre élève de TBPV

« J’ai trouvé l’ensemble hyper chouette. J’ai adoré», une élève de TBPC2

 « Dès que ça parle d’Histoire, j’adore. Et le journaliste expliquait vraiment bien. J’ai appris beaucoup de choses », Une élève de TBPC2

 

 

Les 2BPA et 2BPC1 : devoir de mémoire et centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Dans le cadre d’un projet en lien avec les commémorations de la 1e guerre mondiale,  le vendredi  5 octobre 2018 au soir, un petit groupe d’élèves de 2BPA et 2BPC1 se sont rendus avec leurs professeurs à un spectacle à la cathédrale de Strasbourg.

Les élèves ont assisté au spectacle musical « Hans et Peter »  qui relate la spécificité de l’Alsace pendant la « Grande Guerre ».  Un professeur du lycée, Mme REMY, a d’ailleurs contribué à la création de ce spectacle.  Musiques et chansons d’époque, images d’archives,  ont rendu le récit vivant et émouvant.  Quelques impressions sur le vif : « c’était trop bien », « trop cool Madame » ,  » contente d’être venue »,  » Le  grand  orgue  qui joue  la Marseillaise, c’est impressionnant  » , « c’était magnifique dans la Cathédrale ».

Dans le cadre du projet de classe les mêmes élèves de 2BPA et 2BPC1, se rendent, ce lundi 15 octobre 2018, à Verdun pour mieux comprendre l’importance des commémorations du centenaire de la « Der des Der ». « 

Les TASSP2 ont participé aux Consultations Citoyennes sur l’Europe

Vendredi 12 octobre 2018 : réflexion collective sur l’Europe au Parlement Européen (voir reportage diffusé sur ALSACE20)

Voir également article DNA du 13/10/2018 Politique _ Les attentes de la jeunesse

csm_quelleestvotreeurope_345aaf6ab2

Dans l’académie de Strasbourg, ce sont 150 lycéens issus des lycées Marc-Bloch (Bischeim), Marguerite-Yourcenar (Erstein) et Oberlin (TASSP2) qui ont débattu pendant une matinée pour exprimer leurs attentes, leurs appréhensions et finalement faire des propositions à l’aide d’un boîtiers de vote. Les débats ont été animés par Chantal Cutajar, conseillère eurométropolitaine adjointe de la commune de Strasbourg.

La restitution de l’ensemble des contributions européennes sera examinée par le Conseil européen de décembre 2018 et servira de base de réflexion pour définir les priorités d’action de l’Union européenne pour les 5 à 10 ans à venir.

Les TASSP2 à l’Opéra du Rhin

« Le Barbier de Séville »  affiche

Nous sommes allées le jeudi 20 septembre 2018 à l’Opéra National du Rhin voir un opéra « Le Barbier de Séville ». Les personnages principaux sont Rosine, le comte Almaviva et Bartholo. C’est une histoire d’amour entre Rosine et le comte Almaviva mais le tuteur de Rosine, Bartholo veut se marier avec celle-ci.

J’ai bien aimé cet opéra, il est très bien fait et les costumes sont très beaux. Les artistes ont un beau grain de voix et c’est assez impressionnant. Je garde de bons souvenirs et de bons moments passés avec mes copines.

Marine