Visite au Salon emploi-formation de Colmar

Vendredi 24 janvier, des élèves germanistes des classes de terminale (TASSP1/2, TBPA, TBPC2 et TPBV) se sont rendus au Salon emploi-formation de Colmar. Accompagnés de leurs professeures, Mmes Audollent, Foltzer et Magrini, ils ont d’abord été accueillis par Mme Fermin, qui travaille au service Formation professionnelle de la chambre des Métiers de Friebourg.

Mme Finkenzeller, de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Rhin Supérieur, leur a ensuite parlé des possibilités d’apprentissage, de formation et de métier qui s’offrent à eux de l’autre côté du Rhin et en particulier dans le Land voisin, le Bade-Wurtemberg. Enfin, Elvinaze, jeune apprentie en bac pro commerce a témoigné de son expérience entre le Haut-Rhin, où elle suit sa formation et l’Allemagne, où elle travaille dans un magasin de grande distribution (supermarché Hieber à Weil am Rhein).

En petit groupe, les élèves se sont ensuite rendus sur les différents stands du pôle franco-allemand, guidés par de jeunes apprentis français et allemands.

Après la pause-déjeuner, ils ont pu à loisir visiter le Salon et se renseigner sur les formations qui les intéressent.

Cette visite de quelques heures a été riche en informations sur les possibilités qui s’offrent à chaque élève de baccalauréat professionnel apprenant la langue allemande.

S. Audollent

Notre projet solidaire

10

En première ASSP, nous abordons dans nos programmes la personne adulte non autonome, vieillissante voire malade. Nous souhaitions donner sens à nos connaissances et mener de ce fait une action envers des adultes.

Nous avons eu début octobre, l’intervention d’une bénévole aux Restos du Cœur. Elle nous a présenté l’association et nous a expliqué son fonctionnement. Nous lui avons posé plein de  questions. Nous avons pu échanger avec cette bénévole et c’est à ce moment là que nous avons souhaité apporter notre aide à cette association.

Après réflexion avec nos professeures de matières professionnelles (Mmes David et Da Cruz), nous avons décidé, avec l’aide des élèves de Mention Complémentaire Aide à Domicile de mener au sein du lycée une collecte de produits d’hygiène et de vêtements d’hiver afin d’aider les personnes en grande précarité qui vivent dans la rue. Le but était de confectionner puis d’offrir un coffret/cadeau pour Noël contenant une sélection de produits d’hygiène et un paquet de bredele pour une soixantaine de bénéficiaires.

En amont, nous sommes intervenus dans les classes pour sensibiliser et mobiliser tous les élèves de l’établissement. Les délégués du CVL, ont contribué à notre projet en réalisant des affiches explicatives. L’équipe de direction, l’équipe administrative, la vie scolaire, les agents et tous les enseignants ont également pris part à cette manifestation.

A chaque récréation, nous étions présents en salle 13, du 18 novembre au 6 décembre, afin d’accueillir les généreux donateurs. Nous avons, nous-mêmes, donné des produits, des vêtements ainsi que des ingrédients pour réaliser les gâteaux de Noël.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En parallèle de la récolte, et en lien avec notre projet « citoyen éco-responsable » nous avons confectionné des pochons avec des tissus recyclés. Chaque sac contenait un gel douche, un savon, un shampooing, un dentifrice une brosse à dent ainsi qu’une carte de vœux réalisée par nos soins. Nous avons également, entre 12h00 et 14h00, réalisé et ensaché des gâteaux de Noël (avec la participation de Mmes Lecoq et Wernher).

Le mercredi 11 décembre, le président des Restos du cœur du Bas-Rhin, Monsieur Daniel Belletier est venu récupérer notre récolte avec un camion de l’association afin de l’acheminer à la Fringale (Espace de restauration des restos du cœur.)

6

Le vendredi 13 décembre nous nous sommes rendus, vers 16h00 à la Fringale. Nous avons réalisé, avec l’aide de Monsieur Fernandez, intervenant à la chambre de consommateur d’Alsace et de nos professeures, une soupe avec des légumes invendus. Sur place, nous avons aidé à trier les vêtements dans le bus vestiaire des restos du cœur.

Vers 19h00, les bénéficiaires sont arrivés et nous avons distribué notre soupe, les coffrets cadeaux ainsi que les gâteaux de Noël jusque 21h00.

De cette journée, nous gardons le souvenir d’avoir passé un moment chaleureux, le sourire des personnes. Nous nous sommes vraiment senties utiles à l’idée d’apporter notre aide à des personnes en difficulté. Nous avons ressenti leur joie. On était toutes prêtes à rendre service aux gens de la rue, même s’il était difficile, à certains moments,  d’entendre leurs problèmes, leurs souffrances.

Nous remercions tous les élèves et toutes les personnes de la communauté éducative pour leur participation à notre projet.

Article réalisé par les classes de 1ère ASSP2 et MCAD.

Lycéens au cinéma

Cinq classes du lycée participent cette année au dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma » soutenu par la Région Grand Est, le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC, CNC) et le Ministère de l’Education nationale.

Les élèves de 2MRC2, 2MRC4, 1ASSP1, 1ASSP2 et 1BPV assisteront, au cinéma le Star Saint Exupéry, à la projection des trois films sélectionnés cette année : un film de patrimoine, un film français et un film étranger choisis parmi une liste d’œuvres de qualité soumise par le CNC.

  • Les combattants Comédie dramatique de Thomas Cailley
    Avec Adèle Haenel, Kévin Azaïs, Brigitte Roüan 
    France – 2014
  • Certains l’aiment chaud – Comédie de Billy Wilder
    Avec Marylin Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon, George Raft, Joe E. Brown
    Etats-Unis – 1959
  • Mustang – Drame de Deniz Gamze Ergüven
    Avec Güneş Nezihe Şensoy, Ilayda Akdoğan, Tuğba Sunguroğlu, Elit Işcan, Doğa Zeynep Doğuşlu
    Allemagne, France, Qatar, Turquie – 2015

La projection du premier film, Les Combattants, a eu lieu lundi 2 décembre 2019 au Star St Ex.

affiche combattants

Synopsis
Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d’Arnaud s’annonce tranquille… Tranquille jusqu’à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien ; elle se prépare au pire. Jusqu’où la suivre alors qu’elle ne lui a rien demandé ? C’est une histoire d’amour. Ou une histoire de survie. Ou les deux. 

Les élèves ont été touchés par la sensibilité d’Arnaud et par la détermination de Madeleine. L’inversion des rôles dans le couple formé par Arnaud et Madeleine, qui cassent les représentations habituelles du masculin et du féminin, a été source de riches échanges.

Quelques mots adressés aux acteurs, Adèle Haenel et Kévin Azaïs :

A Adèle Haenel :

– « Au début du film, vous paraissez dure, solitaire, associable, mais au milieu du film, j’ai pu voir que vous avez changé. Vous êtes un cœur de pierre qu’il faut juste savoir apprivoiser parfois » D. J.

– « Madeleine est une femme forte et indépendante et c’est ce que j’aime chez elle, c’est un exemple pour les futurs femmes d’aujourd’hui. » O. Q.

– « J’ai trouvé votre rôle dans les Combattants magnifique et rempli d’espoir envers les jeunes filles qui veulent s’engager dans l’armée mais qui n’osent pas. » O. C.

– « Puis vient la rencontre avec Adèle Haenel, soit Madeleine dans le film. J’ai tout de suite su que je n’aimais pas ce personnage, elle est trop sûre d’elle, ne se remet pas en question, et elle négative je n’aime pas les gens comme cela. » J. R.

– « J’ai trouvé que vous aviez un comportement assez sauvage, je pense que vous vous cachez derrière cette carapace de femme dure et que, au fond de vous, il y a un sentiment de douceur. » S. K.

A Kévin Azaïs :

– « Votre comportement pendant le film est très beau, on voit une part de sincérité dans votre rôle d’Arnaud, ça nous prouve que vous êtes quelqu’un avec un grand cœur. Vous êtes pour moi comme le héros du film. » T. H.

– « Votre personnage me touche car je trouve qu’il est attachant, attentionné et courageux, il est aussi très surprenant car au début du film, il n’est plus du tout comme à la fin. Il passe de timide et maladroit à fort et courageux. » E. L.

– « J’ai trouvé que votre esprit d’équipe était exemplaire, vous avez été courageux surtout vers la fin, vous êtes un personnage touchant et attachant. » S. K.

– « Ce rôle vous correspond très bien. J’ai pu remarquer qu’ « Arnaud » et vous, vos caractères se ressemblent beaucoup dans la vraie vie. Pendant le césar du meilleur espoir masculin, vous étiez très ému. J’ai aussi remarqué que vous ne saviez pas quoi dire pour votre premier césar. Mais vous le méritiez largement. »  L. D.

Rendez-vous pour les élèves le mardi 11 février 2020 au Star Saint Ex pour la projection du film de patrimoine : Certains l’aiment chaud avec Marylin Monroe !

B. Foltzer, pour l’équipe enseignante

Rencontre avec d’anciennes élèves de bac pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne

Les élèves de 1 ASSP1 ont organisé jeudi 12 décembre 2019 une rencontre avec d’anciennes élèves de terminale ayant obtenu leur bac pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne à la session 2019.

Autour d’un buffet réalisé par les élèves en TP collation, les anciennes élèves de terminale ont pu témoigner de leur parcours au lycée, de leurs choix d’orientation et de leur formation actuelle : formation infirmière, formation auxiliaire de puériculture, formation assistante de service social, formation aide-soignante, service civique ou MCAD Mention Complémentaire d’Aide à Domicile, formation dispensée au lycée.

Les échanges ont été riches et permettront aux futures bachelières d’ajuster leurs choix d’orientation.

rencontre

Un grand merci aux élèves venues témoigner : PICOT Constance, NEUBAUER Sarah, KHISTO Melisha, SCHERRER Alyssia, MAHJOUBI Nawal, MARCHAL Emma, SAHIN Beyza, SOUMARE Diaïnaba, ANTOINE Emilie et MAZIERES Marine

Barbara Foltzer pour l’équipe du projet (R. Fischer, H. Léonie, S. Dougarem, B. Foltzer)

Tous citoyens européens

Les élèves des classes de 2MRC 1 et 2MRC 3 se forment pour devenir « Ambassadeurs juniors du Parlement Européen ». Depuis quinze jours, ils découvrent le fonctionnement, les valeurs et les institutions du Parlement Européen lors d’ateliers avec les « Jeunes Européens » de Strasbourg.

Ils ont notamment participé à des discussions sur les missions des Institutions Européennes et les droits et devoirs des citoyens européens. Toutes ces activités leur ont permis d’enrichir leurs connaissances de L’Europe et de mieux comprendre l’impact de l’Europe dans leur environnement et leur vie quotidienne.

De plus les élèves ont eu l’honneur d’accueillir l’eurodéputée strasbourgeoise Mme Fabienne Keller. Ils ont découvert son parcours personnel et politique lors d’échanges fructueux et dynamiques. Ancienne Maire de Strasbourg, ancienne sénatrice et aujourd’ hui députée européenne Mme F. Keller a expliqué aux élèves ses missions et ses domaines d’action.

Ce travail ne s’arrête pas là, les élèves de 2MRC 1 et 2MRC 3 et leurs professeurs vont s’impliquer dans différentes actions tout au long de l’année afin de se former à la citoyenneté européenne.

Mmes Remy et Dergam

Rencontre TASSP2 – Acteurs de la guerre d’Algérie

Dans le cadre du projet « Mémoires croisées et transmissions familiales » qui a débuté l’année dernière avec la classe 1ASSP2, nous nous interrogions sur les liens entre mémoire personnelle, familiale et historique.

Avec tout le soutien de Madame F. Jedlicka, on a pu poursuivre le projet cette année avec les TASSP2.

Cette rencontre, qui s’est déroulée le 19 novembre 2019, a été organisée également avec le concours de l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et de victimes de guerre) du Bas-Rhin. Mme Perrine LETHENET (coordinatrice Mémoire et Civisme de l’ONACVG.) qui  a été d’une grande amabilité et d’une aide extrêmement précieuse nous a permis de réaliser ce projet pédagogique.

En effet, nous avons pu, grâce à elle, écouter les 4 acteurs et témoins de cette période douloureuse de l’Histoire de France qui est le conflit algérien. Malheureusement on a regretté l’absence d’un intervenant du FLN. Cependant avec les archives de l’INA nous avons pu avec la classe en cours d’histoire visionner le témoignage d’un ancien membre du FLN qui a apporté un éclairage intéressant sur ce conflit. Nous avons pu écouter et questionner deux appelés du contingent, un harki et un pied noir qui a vécu ce conflit alors qu’il était adolescent.

–       Adda Taïeb (représentant les Harkis)

–       Armand Fauth (appelé du contingent)

–       Jules Bronner (appelé du contingent)

–       Guy Pertusa (adolescent au moment du conflit)

Il y avait beaucoup d’émotion dans les différents témoignages de ces personnes.

Voici deux observations d’élèves suite à ce moment fort de leur vie scolaire :

« Ce que j’ai ressenti lors de cette intervention c’est que les personnes ont été pour ma part très contentes d’être là. Ils étaient heureux de pouvoir raconter leurs différentes trajectoires de vie.  Parfois dans leurs témoignages, on a pu observer des désaccords entre eux notamment au travers de leurs ressentis sur la guerre d’Algérie. J’ai beaucoup apprécié leur courage à témoigner devant nous afin de ne pas oublier les leçons de cette guerre. »

Amel El Hadj Ali TASSP2

« Nous avons appris beaucoup de choses. C’était un échange très spécial pour nous, pour la première fois nous avons eu un après-midi avec des personnes qui ont vécu une guerre. Une guerre qui n’était pas si facile à raconter. Car quand on raconte, on s’en souvient et quand on s’en souvient on revit ce qu’on avait vu et fait. Et ce n’était pas très facile de se rappeler de ces moments remplis de tristesse, de peine, de détermination et d’obligation. Mais je retiendrai que l’histoire peut être vue sous plusieurs angles. Personnellement, j’ai aimé tous les témoignages. C’étaient des moments très forts qui nous ont beaucoup touchés. Deux Appelés, un Harki et un Pied Noir nous ont parlé de leur vécu en Algérie. Après leurs témoignages, j’ai compris beaucoup de choses. Comme le fait d’entendre des personnes qui n’ont pas les mêmes points de vue sur un événement historique n’empêche pas de vivre ensemble. Ces souvenirs, leurs fiertés et déterminations resteront à jamais dans notre mémoire. »

Anahit Antonyan TASSP2

Merci à Mme Anachad (Professeure Documentaliste) et à M. Fugler (IEN-EG) pour leurs regards positifs et critiques sur ce projet.
                                                                                                 S. Soobrayen                                                                                                                 Professeur Lettres / Histoire

 

Tous contre le cyberharcèlement !

Dans le cadre du CESC (Comité d’éducation à la Santé et à la Citoyenneté) du lycée, tous les élèves des classes de 1ères bac pro et de Terminale CAP CECM ont participé à une animation ludique et pédagogique sur le thème du cyberharcèlement.

Les 3, 9 et 10 décembre, sous la houlette de Jean-Luc Kaneb, directeur de la maison des potes de Strasbourg , les élèves se sont activement prêtés au jeu du Cyberbully : En partant de situations de harcèlement réellement vécues par des jeunes dans leur lycée ou sur les réseaux sociaux, chaque classe a envisagé les réactions possibles pour désamorcer l’engrenage du cyberharcèlement.

Ce jeu de rôle Cyberbully leur a permis à la fois de débattre, d’argumenter et de découvrir les lois et les règles en lien avec la diffusion d’images, de vidéos, les fake news, les rumeurs et la protection des données personnelles.

Cette animation a permis à bon nombre d’élèves d’apporter leur témoignage et de trouver des armes pour lutter contre ce fléau.

                                                                                                                              M. Anachad                                                                                                        Professeure documentaliste

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Témoignages d’élèves de T CECM et 1 BPC2

« Ce que je vais retenir de cette animation, c’est que personne ne mérite d’être harcelé, pour moi, ça ne devrait même pas exister ! Si on reçoit des messages ou des appels bizarres, il ne faut pas hésiter à aller porter plainte, car la loi nous protège »

« Je sais que la violence ne résoudra pas les problèmes comme ça. Qu’il faut se dire que l’on a toujours la loi avec nous, car elle est là pour nous protéger et puni les fautifs des actes »

« J’ai appris que la violence ne sert à rien mais qu’il ne faut pas se laisser faire, car ne rien dire c’est accepter le harcèlement. Il faut réagir et ne pas hésiter à en parler avec les professionnels. »

« J’ai appris beaucoup de chose par rapport à la loi, comment s’en sortir dans des grosses situations. Aussi que le clash ne sert vraiment à rien, que les embrouilles et les histoires ne vont jamais se régler.Ca va aller encore plus loin si on rentre dedans, donc la loi est là pour nous. Aller porter plainte c’est une chose à faire car dans tous les cas on gagne. »

« J’ai appris plein de choses que je ne savais pas, comme plusieurs types de harcèlement, des numéros d’aide que je ne connaissais pas et comment réagir si on connait quelqu’un à qui cela arrive. »

« J’ai été surprise par l’humour et la façon de parler cash de Jean Luc Kaneb et aussi j’ai été impressionnée par les histoires, car ce n’est pas tous les jours que l’on entend ce genre d’histoires mais c’est important de savoir comment réagir si cela nous arrive ».»

« J’ai apprécié l’animateur du Cyberbully car il nous a appris plein de choses sur le harcèlement et c’est très mal d’Harceler une personne moralement ou physiquement »

«  La violence ne peut que nous retomber dessus, la vengeance peut nous conduire en prison, il  vaut mieux faire appel à la loi même si on y pense pas en premier… »

« Je ne pensais pas qu’autant de gens souffraient à cause du harcèlement »

Des élèves de 2MRC3, lauréates d’un Concours Radio

Les élèves de la classe de Seconde MRC3 ont participé, au mois d’octobre, à un concours radio :

 « Écris et enregistre ton spot contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT », organisé par Radio Judaïca Strasbourg, en partenariat avec la LICRA, la DILCRAH, et le pôle civisme de l’Académie de Strasbourg.

Ce concours s’adresse à tous les élèves de collèges et de lycées.

Parmi tous les textes envoyés (une trentaine), le jury académique qui s’est réuni le 6 novembre en a sélectionné 4, dont celui de AVCI Mélis, KABYLE Nour, CAGLAR Eda et BEN ABDALLAH Anissa (élèves de 2MRC3).

IMG_52021

Ces jeunes filles ont écrit un acrostiche à partir du mot ANTISÉMITISME. (que vous pouvez écouter)

Lundi 9 décembre, elles ont été invitées, avec leur professeur de Français, à Radio Judaïca Strasbourg, pour enregistrer leur spot.

Les spots seront diffusés à partir du 13 novembre sur les ondes de la radio, et seront mis en avant, au niveau académique, lors de la semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, au mois de mars.

Un grand bravo à elles, ainsi qu’à toutes celles et ceux qui y ont participé.

F.DERGAM

A la découverte de la peinture et des musées de Strasbourg

Les élèves des classes de 1BP Accueil et Commerce ont parcouru les musées de Strasbourg à la découverte des œuvres des XVe au XXe siècles.

Un parcours muséographique qui a tenté de séduire et intéresser les élèves à l’art à partir des questions suivantes : comment les peintres, sculpteurs, artistes représentent-ils la violence et pourquoi représentent-ils les discriminations et diverses formes de violence, que veulent-ils exprimer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les visites des Palais des Beaux Arts, Musée Ungerer, Musées d’Art Moderne et Contemporain, de ce premier semestre vont permettre la mise en place de divers travaux pédagogiques pendant toute l’année scolaire.

Un partenariat avec les Services Culturels de l’Eurométropole qui a pour but la découverte d’œuvres diverses, la transmission de génération en génération de ce patrimoine et la construction de repères historiques et artistiques.

Mme Remy

Visite au Musée Alsacien

Mercredi 9 octobre 2019, les élèves de MCAD (Mention Complémentaire d’Aide à Domicile), ont fait une sortie au Musée Alsacien avec leurs professeurs Mme Anachad et Da Cruz, afin de découvrir les différents rites de passage du berceau au tombeau chez un Alsacien du 19ème siècle.

En passant la porte du Musée Alsacien nous en avons autant découvert sur les traditions Alsaciennes, que sur le lieu et la richesse de ses collections.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le musée, a ouvert ses portes en 1907, grâce à des artistes et amateurs locaux passionnés par leur région. Le Musée Alsacien présente les modes de vie et les productions d’Alsace à partir du 13ème siècle. On peut y découvrir du mobilier polychrome, des costumes et des coiffes. Mais aussi des objets artisanaux richement décorés, ces derniers prenant une place importante dans les salles du musée, retraçant le charme d’autrefois. Le Musée consacre également une large place aux religions (catholique, protestante et judaïque) au travers des âges de la vie et des rites de dévotion.

Le jour de notre visite, nous avons découvert la symbolique des principaux rites de passage qui sont le baptême et la circoncision, la communion, la confirmation et la Bar Mitzvah (pour les garçons) et la Bat Mitzvah (pour les filles). Ainsi que la conscription, le mariage en terminant par les funérailles.

Nous avons appris énormément de choses et avons passé un très bon moment.

Article réalisé par Emma et Djenab, élèves en TMCAD.